les généralités des amplis (type, composition, différence ...)

  Pour te faire une idée de ce qui existe, je te conseille déjà de tester plusieurs types d’ampli, et plusieurs marques (et de préférence avec ta guitare). En général, on achète un ampli en fonction d’un certain budget, de ses goûts musicaux, et aussi de l’utilisation qu’on va lui attribuer. Pour le style, c’est à toi de voir, il y a les ampli de type fender qui sont super pour les sons clean, et il y a les ampli genre marshall pour les son plus rock et métal (enfin c’est des exemples hein, c’est souvent ceux qu’on cite comme référence). Pour le type de son je te conseille de tester toi-même différentes marques parce que c’est un avis très subjectif finalement.

Par contre au niveau du type d’ampli je peux te conseiller.

 

 

I) LA PUISSANCE

 

 

II) LES "FORMES"  (format)


1) Les combos :

2) Les stacks (2 corps) :

3) Les racks (3 corps) :



III) LA TECHNOLOGIE (transistor, lampe et numérique)


1) Ampli à transistor :

2) Ampli à lampe (tube) :

3) Ampli numérique :

4) Mix des technologies : 

5) Comparaison des puissances (transistor/lampe) : 

6) Ampli trop puissant ? voilà la solution : 



IV) LES EFFETS



V) LES CANAUX



VI) PEDALE DE DISTO ?


 

 

 

I) LA PUISSANCE

 

  Il faut savoir si tu veux faire des concerts avec, si c’est pour répéter avec un groupe (avec un batteur qui fait donc du bruit) ou si c’est vraiment juste pour jouer seul chez toi. Suivant cela, tu prendra un ampli plus ou moins puissant entre 5 et 100 W. Avec 70W tu peux faire un peu de tout mais c’est pas non plus pour faire des grosses scènes seul. Mais il faut savoir aussi que sur les grosses scènes en général il y a une sono et on « repique » l’ampli en plaçant un micro devant, donc tu peux même jouer avec un 10W dans ces cas là. Et parfois même les ampli sont prêté pour les concerts (ça évite de devoir changer de matos tout le temps, mais c’est moins cool pour les guitaristes accros à leurs ampli).

 

 

 

II) LES "FORMES"  (format)

 

  En suite il y a différent type d’ampli de par leurs « formes ».

 

1) Les combos :

 

Tu as les combos qui est une boite où tu as tout l’ampli dedans. C’est la forme la plus pratique pour le transport, mais en générale le son est plus aigu, et vu qu’il n’y a qu’1 ou 2 HP (haut parleur) le son se propage moins bien (c’est important pour la scène).

 

2) Les stacks (2 corps) :

 

Il y a les stacks qui sont des ampli séparé en 2 corps, il y a une tête qui contient toute l’électronique, et un baffle (enceinte) où il y a les HP. Le baffle est parfois fermé (dans ce cas le son a plus de basse, ça résonne mieux), parfois ouvert (il y a plus d’aigu, comme pour le combo). Sur certain on peut ouvrir ou fermer le baffle comme on veut. Tu peux avoir de 1 à 4 HP dans un baffle (plus tu as d’HP et mieux le son se propagera, donc on entendra partout de la même manière le son, c’est bien lorsque tu fais de la scène et c’est pour ça qu’en général les groupes ont des murs d’enceinte derrière eux ^^ enfin ils exagèrent quand même ^^). Les HP ont des diamètre différent (de 8 à 15 pouces), et plus il est grand, plus il pourra transmettre les basses.

 

3) Les racks (3 corps) :

 

         Et enfin il y a les racks, c’est un ampli composé en 3 parties. Il y a le baffle comme pour les stack, un pré-ampli où tu trouves tout les réglages de disto, EQ (equalisation : bass, mid, aigu), les effets, et dans une 3ème partie il y a un ampli de puissance qui permet de booster à font le son (c’est à ce niveau là qu’on peut dire si un ampli est puissant ou pas).

 

Cela dit, tout ampli peu importe sa forme est composé d’un pré-ampli, d’un ampli de puissance, et d’un baffle (ou au moins un HP). C’est juste que c’est plus pratique d’avoir tout dans la même boite comme le combo, mais c’est mieux pour modeler son son avec un ampli en rack où on peut choisir chaque partie indépendamment des autres (mais il vaut mieux être connaisseur en guitare pour se faire son propre rack). Par contre les racks sont plus chère que les combos (on achète pas de rack en une fois, c’est pièce par pièce qu’il se crée)

 

 

 

III) LA TECHNOLOGIE (transistor, lampe et numérique)

 

          En suite tu peux différencier les ampli de part leurs technologie.

 

1) Ampli à transistor :

 

Il y a les ampli à transistors, c’est les plus robuste, ils gardent le même sont dans toutes les situations (sauf lorsqu'ils sont à font), ils sont beaucoup moins chère (premier prix donc de quelque dizaine d’euro, jusqu’à 700€ on va dire), mais souvent on trouve qu’ils sont moins jolie, il manque de chaleur, et parfois de dynamique.

 

2) Ampli à lampe (tube) :

 

Il y a une autre technologie, c’est les ampli à lampe (ou tube en anglais), ils sont plus fragile, demandent un temps de préchauffage avant d’être utilisé (5minutes), mais une fois chaud ils sonnent super bien, ils ont une bonne chaleur, avec de jolies saturations, c’est souvent l’ampli fétiche des métaleux !! Par contre tout ça a un prix (et pas des moindres) on trouve des ampli tout lampe à partir de 200€ en 5W seulement, et ça peut monter jusqu’à 4000€ ou plus avec par exemple les mesa boogie).

 

3) Ampli numérique :

 

Et enfin 3ème technologie : le numérique (ouai comme la télé, l'appareil photo, camescope ... numérique ^^). C’est un ampli qui simule d’autre ampli, et il possède de nombreux effets, par contre l’amplification de puissance se fait obligatoirement soit par les transistors, soit par les lampes (on ne peut pas amplifier numériquement car des 0 et 1 ça ne s’amplifie pas ^^). L’avantage de ce genre d’ampli c’est leurs polyvalence puisse qu’ils peuvent avoir « tout » les sons (ça dépend quand même de l’ampli). Mais souvent les guitaristes ne les aiment pas trop parce qu’ils trouvent qu’ils manquent de chaleur, et parce que les simulations d’ampli ne sont pas toujours réussi. (on peut noter des marques comme line6 et VOX qui sont spécialisées dans ce genre d’ampli, il y a aussi peavey qui s’y met je crois). Personnellement, je pense qu’un jour on réussira à faire des simulations vraiment au top, mais pour le moment je pense pas que ce soit assez fini. (pour info Line6 construit des guitare "numérique" qui simule différentes guitares ... c'est intéressant  : http://www.guitaretv.com/tests/test-de-la-guitare-line6-variax-700-video-62.html)

 

4) Mix des technologies : 

 

         En suite tu peux avoir des mix entre les technologies et trouver des ampli avec :

-         pré-amp à lampe et ampli de puissance à transistor

-         pré-amp numérique et ampli de puissance à transistor

-         pré-amp numérique et ampli de puissance à lampe

 

       De cette manière on peut avoir les qualités des uns avec les qualités des autres, c’est pratique dans certain cas surtout pour la question de puissance de l’ampli et de chaleur du son.

 

5) Comparaison des puissances (transistor/lampe) : 

 

Petit détail important : les ampli à lampe sont généralement 2 à 3 fois plus puissant que les ampli transistor. Mais il faut aussi faire attention au ampli à lampe parce qu’en général il faut les pousser un minimum pour qu’ils sonnent bien, donc si tu as un ampli 100W à lampe, tu ne pourras pas travailler seul chez toi avec, il est trop puissant. Par contre avec un transistor ça reste possible si tu es autorisé à faire un minimum de bruit quand même. Mais le transistor lui, lorsqu’il est poussé presque à font il commence à être très mauvais, le son devient compressé et ce n’est pas agréable à entendre !!

 

6) Ampli trop puissant ? voilà la solution : 

 

Ah par contre, si vraiment tu as un ampli trop puissant tu peux acheter (ou même te fabriquer toi-même) un boîtier électronique que tu devras placer entre l’ampli de puissance et le baffle (donc le HP) pour pouvoir pousser l’ampli (donc l’électronique avec les lampes) mais sans que le volume sonore qui sort du baffle soit trop fort. En gros c’est comme si tu jouais avec un ampli moins puissant tout en gardant la même qualité sonore que lorsque tu le pousses bien. (vu que je fais des études en électronique je suis certain que ça fonctionne). Et c'est super pratique, tu peux utiliser ton ampli 100W à lampe même à la maison, sans gêner les voisins !!

 

 

 

IV) LES EFFETS

 

          Enfin tu peux aussi différencier les ampli avec les effets, certain en possèdent, d’autre non. Mais c’est pas forcément bien d’avoir des effets directement avec l’ampli parce que tu ne peux pas vraiment les régler comme tu veux, ni les activer au pied un à un. C’est plus pratique d’avoir des vrai pédales sous le pied.

 

 

V) LES CANAUX

 

Les amplis sont en général divisés par des canaux. C’est un peu comme si tu avais plusieurs étages de pré-amplification, en général il y a un canal claire, un disto et parfois un crunch et même sur certain mais c’est plus rare, il y a un canal intermédiaire entre le crunch et le disto … Enfin le but de ces canaux c’est que tu peux régler le taux de distorsion, l’EQ et même parfois les effets que tu veux utilisé pour chaque canal de façon totalement séparé, et grâce à des boutons ou des footswitch (pédalier) tu peux passer d’un canal à un autre. Donc tu peux régler l’ampli pour avoir un canal claire, un rythme, et un solo par exemple et passer de l'un à l'autre avec un simple pression du pied. C’est super pratique pour la scène en plus.

En général sur les ampli d’entrée de gamme il y en a plus ou moins 2 mais finalement il n’y a qu’un bouton qui permet d’ajouter ou d’enlever la disto sans régler d’EQ supplémentaire, c’est moins pratique. Alors que sur les milieux de gamme et même avant, il y a au moins 2 canaux complet. Il y a des ampli comme les mesa boogie à 4000€ qui ont 4 canaux, et en plus avec différent type de son pour chaque canal ect … enfin c’est vraiment des amplis de fou ^^

 

 

VI) PEDALE DE DISTO ?

 

Pour les pédales de disto, c’est pratique si tu as un ampli qui manque de disto ou qui possède une disto de merde, mais je pense que finalement si tu joues que du métal c’est mieux d’avoir directement un ampli qui sature bien sans être forcé de rajouter une pédale (qui je pense pour être bonne doit être dans les 100-200€ alors autant utiliser cette argent pour l’ampli).

 

 

Encore une chose, il ne faut négliger aucune partie de l’ampli, si tu as un baffle nul, tu auras un mauvais son, et c’est pareille pour le pré-amp et l’ampli de puissance, donc il faut faire attentions à ça.

 

 

         Voilà, ensuite c’est à toi de choisir. Personnellement, je trouve bête de citer des ampli qu'on connait ou qu'on trouve bien parce qu’ils ne te correspondent pas forcément, et finalement les marques font assez de pub partout, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir ce qui se propose à toi !! ;-)



26/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Musique pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres